Wonder.land : le musical 2.0 au Théâtre du Châtelet


S'il y a bien une salle de théâtre qui nous met des étoiles plein les yeux, c'est celle du Châtelet. En plus d'être un lieu magique, sa programmation est assez exceptionnelle.
Le dernier spectacle en date ne déroge pas à la règle : Wonder.land !

 Conçu par Moira Buffini, Rufus Norris et Damon Albarn (compositeur et leader des groupes Blur et Gorillaz), cet ovni musical nous transporte dans le monde fantastique ou devrais-je dire le monde 2.0 d'Alice au Pays des Merveilles.
Wonder.land met en parallèle deux mondes bien distincts : le réel et le numérique.
"L'héroïne de cette version contemporaine est la jeune Aly, malheureuse chez elle et à l'école, qui s'échappe dès qu'elle le peut dans le monde virtuel de wonder.land un jeu en réseau dans lequel chaque participant se crée un avatar. Au sein de cet univers peuplé de personnages étrangement familiers, elle devient Alice, l'adolescente belle et courageuse qu'elle rêve d'être dans la réalité" (site du théatre du Châtelet) 
Wonder.land relate donc les mésaventures d'une adolescente mal dans sa peau en quête d'identité, qui pour échapper aux difficultés du quotidien, se réfugie dans le monde virtuel des jeux en ligne.
Mais le monde digital est-il vraiment plus séduisant ? Telle est la question.
Avec cette adaptation 100 % rock et moderne, Damon Albarn nous plonge dans un univers fantasmagorique complètement délirant ! La mise en scène est à couper le souffle ! Les effets spéciaux, les costumes, les couleurs nous entraînent dans une ronde incessante orchestrée par les personnages extra-ordinaires et psychélédiques de Lewis Carroll. 
Le Lapin blanc, le Chapelier fou, le Chat maléfique, la Chenille fumeuse, le Dodo,  la Reine de Coeur, les jumeaux Tweedle Dee et Tweedle Dum ... le casting est au complet !  
La musique, quant à elle, évolue au fil des tableaux. Douce, inquiétante, rythmée ou entêtante, elle fait partie intégrante de l'intrigue. Certaines chansons vous suivront longtemps, croyez-moi !  Bref, on en prend plein la vue et les oreilles ! 
A travers ce spectacle saisissant, Wonder.land passe au crible nos comportements sur la toile. Tous les codes de l'ère numérique sont représentés : réseaux sociaux, tablettes, smarthones, perches à selfie. Sans oublier les dérives que cela comporte.... 
Et c'est bien d'une quête d'identité dont il est question ici. En se confrontant au monde numérique, Aly devra s'accepter telle qu'elle est, dans un monde bien réel, certes moins coloré, mais 100 % authentique.
Ados et adultes, courrez-y ! 
  
Théatre du Châtelet 
Jusqu'au 16 juin
De 14 à 55 euros 





  Crédit photos : Brinkhoff Mögenburg


2 commentaires

  1. Je suis également allée voir la comédie musicale et j'ai adoré!! C'était super! Très novateur avec une mise en scène au top et des chansons qui restent en tête! J'ai également partagé mon avis ici : https://thecosmicsam.wordpress.com/2016/06/12/wonder-land-��������/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord ! Un très bon moment !

      Supprimer